les valseurs

22 juillet 2014

Une Ribambelle de poèmes

bouleversée je suis

lorsque je découvre

des femmes-poèmes,

comme elle

avec sa Ribambelle

- une petite grande soeur et deux petits jumeaux de frères -

 

maribambelle5

maribambelle 1

 

habillés de ces couleurs qu'elle aime

étoffes importées d'Afrique

qu'elle coupe, découpe et transforme

Bouleversée parce que c'est parfois avec mon livre qu'elle

crée ces petits morceaux de tout un monde

qui n'appartient qu'à eux

maribambelle4

 

une famille qui danse, valse, chante et sourit

une femme que je découvre juste depuis quelques semaines

au travers de ses photographies (dont ici je me permets, sur son autorisation, de vous montrer quelques très belles pièces) et de ses mots

maribambelle2

maribambelle3

 

 

maribambelle7

 

Alors aujourd'hui vous inviter à découvrir

le monde humble et ensoleillé

de Marie

et de ses trois petits

maribambelle6

qu'ici je remercie de toutes mes forces

d'ainsi rendre hommage à la poésie

que j'ai tenté d'insuffler au travers des pages de mon livre

en créant leur poésie à eux...

infiniment ... merci  !

Photographies (merveilleuses !) de Maribambellebulle

(ses petits portent les modèles de la culotte courte, de la culotte à bretelles et de la gavroche de mon livre)

 

 

 

Posté par les valseurs à 18:52 - Commentaires [5] - Permalien [#]


15 juillet 2014

Autour de ... Sarah Kay

DSCF9401DSCF9384DSCF9382DSCF9394DSCF9378DSCF9377DSCF9380DSCF9403

du brun ocre

un champ de blé

des bretelles

un petit fermier

des petites pièces

pour rapiécer

les genoux

d'une salopette

patte d'eph' 

à porter sur

une chemise de petit homme

aux manches retroussées

c'est ce que j'ai tenté de prendre

des petits personnages ensoleillés

de cette auteure que tous nous avons lue petits

pour confectionner des petites pièces

Autour de Sarah Kay

sarahkay4

une Salopette patte d'eph'en jean gris (Mondial Tissus) : patron maison créé à partir de la culotte trompette de mon livre, portée sur une petite chemise d'homme coupée dans un très joli coton ocre brun (trouvé en solde chez ma petite mercerie): modèle A du Boys and girls. Chapeau de paille vintage (de famille). Et des petites vignettes pour voir les détails ...

DSCF9367DSCF9336DSCF9359DSCF9351DSCF9324

 

 

Posté par les valseurs à 17:28 - Commentaires [23] - Permalien [#]

26 juin 2014

Bon vent !

Elle a commencé le théâtre dans l'un de mes stages

(il y a longtemps)

La rentrée suivante, elle s'inscrivait dans l'un de mes ateliers

(elle avait 7 ans ou 8 ans peut être)

DSCF9306

Ensemble on a traversé Goldoni, des contes d'Orient, des chroniques de Nordmann, du mouvement, de l'écriture, Anouilh ...

entre autres.

 On a terminé avec Boris Vian.

DSCF9298

Entre temps elle est entrée au lycée

(pour un bac avec option théâtre)

Et

en septembre prochain elle intègre l'Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle

à l'Institut d'Etudes Théâtrales.

Et

dans quelques jours elle fête ses 18 ans.

DSCF9295

 

Il y a elle

et  puis tous ces autres élèves comédiens

 avec qui j'ai commencé d'enseigner il y a un peu plus de 10 ans ...

enfin ... enseigner ... disons plus justement

partager, tenter ...

Eux avec moi nous avons travaillé, créé,

des années durant,

et c'est parce qu'ils m'ont suivie que j'ai pu,

avec eux particulièrement,

entamer un véritable travail de recherche.

DSCF9305

Notre atelier est devenu laboratoire

un merveilleux laboratoire fait de rires et de belles larmes

de mouvements et de questionnements.

C'est, entre autres choses, ce travail de recherche

qui a nourri mon travail de comédienne

qui m'a appris que je n'aimais rien tant que les comédiens

qui m'a fait suivre de plus en plus

la voie de la direction d'acteurs

et de la mise en scène.

 

Ils avaient 13, 14, 15, 16 ans - ces âges si difficiles à vivre en soi souvent -

que nous amorcions

une exploration du corps,

le corps dans l'espace, le corps-espace, le corps dansant.

Ce n'est pas rien de dénouer son corps

à 13 ou 15 ans.

Ce n'est pas rien mais c'est comme si ça s'était fait tout seul

dans l'évidence

comme quoi ...

DSCF9296

Elle a fait partie de cette troupe pour laquelle j'ai plus que de la tendresse, forcément.

Aujourd'hui elle s'envole

comme beaucoup d'autres

parce qu'ils ont 18 ans

parce qu'il est temps pour eux

de respirer ailleurs

d'autres voix, d'autres voies, d'autres respirations, d'autres inspirations...

DSCF9304DSCF9299

Pour Elle

pour ses 18 printemps

pour accompagner son envol

j'ai pris un cahier ligné Moleskine 

à qui j'ai taillé un costume sur mesure

Il sera là

pour recevoir

ses mots de vie,

sa vie parisienne,

ses impressions de scène,

ses papiers, ses collages, ses idées, ses rencontres ...

DSCF9293

 

(protège-cahier façon Marie Bourrely, en drap ancien teint bleu pétrole, coton aux papillons Alexander Henry, coton DMC écru)

 

 

Posté par les valseurs à 19:23 - Commentaires [10] - Permalien [#]

15 avril 2014

Autour de ... Gorjuss

 

DSCF8954

DSCF8958

DSCF8963

DSCF8969

DSCF8961

DSCF8966

DSCF8970

DSCF8972

DSCF8973

danse des

nuances

des bleus

 des gris

touches

ocre

rouille

des ronds

des arrondis

c'est

ce que j'ai pris (tenté de prendre ...)

de Suzanne Woolcot

pour répondre à l'appel

et réaliser des pièces

"Autour de" Gorjuss...

gorjuss (2)

Lin gris de très belle facture pour une culotte pas longue à empiècement matelassé au dos (H du 144); lin à carreaux bleu, chutes de coton et de lin pour un Atlas (Grains de couture pour enfants), drap ancien peint pour une pendule qui arrête le temps ...

 

Posté par les valseurs à 07:00 - Commentaires [23] - Permalien [#]

24 mars 2014

Tissus poèmes

"Parmi l'herbe il y a les mains fraîches des fleurs qui se tendent vers moi."

Tristan Tzara (in Bifurcation)

 

DSCF8837DSCF8807

DSCF8812

DSCF8817

 

Et pourquoi tous ces trous bleus dans la forêt ?

Ce sont peut-être les oiseaux qui les ont faits."

Pierre Albert-Birot (in Les oiseaux)

DSCF8835

DSCF8856DSCF8832

DSCF8848

 

Sweet boudoirS, (Ah non pas elle) 

un petit modèle qui me rend toute guimauve

taillés en 6 mois

l'un pour Clémentine,l'autre pour Mila,

à moins que ce ne soit

l'un pour Mila, l'autre pour Clémentine (mes petites nièces de jumelles)

dans de sublimes et merveilleux tissus reçus de Hong Kong (car trouvés là et seulement là) :

coton Flora de Patty Young pour Mickaël Miller et coton crème à Papillons d'Alexander Henry.

Passants en dentelle de coton marine pour l'un, en ruban crème et noir pour l'autre,

ceintures en larges galons façon gros grain, marine pour l'un, noir pour l'autre.

** 

"La pluie est partie se coucher,

un oiseau me dit :

"Les étoiles, c'est gratuit,

prends-en si tu as envie !""

Alain Serres, Candice Hayat (in Pom Pom Poème, aux éditions Rue du Monde)

Posté par les valseurs à 11:00 - Commentaires [16] - Permalien [#]



19 mars 2014

C'est quoi, un poème ?

"Un poème,

c'est quand on a du ciel dans la bouche,

mars2014 387

c'est chaud comme le pain :

quand on le mange

il en reste encore.

mars2014 370

Un poème,

c'est quand on entend

battre le coeur des pierres,

mars2014 367

quand les mots battent des ailes,

c'est un chant dans la prison.

mars2014 386

Un poème,

c'est les mots tête à l'envers,


mars2014 376mars2014 377

 

et hop !

le monde est neuf."

extrait de l'album jeunesse "Ceci est un poème qui guérit les poissons", de J.P.Siméon/O.Tallec, aux Editions Rue du monde

Veste printanière (K du 144) de gros velours bleu électrique (ma petite mercerie), entièrement doublée de coton (Lydie confiture), poche intérieure, boutons colorés et dépareillés. Petit col improvisé au tricot avec des restes de mohair, coton, laine et lin...

Posté par les valseurs à 22:50 - Commentaires [24] - Permalien [#]

04 mars 2014

Petit largeot ...

en pomme verte encore

en velours encore, mais à grosses côtes cette fois.

 M'inspirer du largeot, ce pantalon de travailleur, de charpentier, noir, ou brun clair le plus souvent.

J'ai toujours aimé la forme de cette culotte d'homme alliant le confort à une élégance toute singulière : cette taille haute, ces cuisses larges, ces chevilles resserrées, ces bretelles et ces grandes poches confèrent à cette tenue de travail une vraie grâce qui rend hommage à la beauté masculine, en toute simplicité.

 

DSCF8583

 

Je suis partie du patron de la Culotte courte du livre, rallongée en pantalon, à laquelle j'ai diminué la hauteur de taille, ajouté des pinces de chaque côté du devant. Une ceinture rapportée s'amuse ensuite à accentuer la taille haute en toute indiscrétion.

DSCF8569

DSCF8571

 

J'ai ensuite fait des pinces sur une bonne hauteur à partir du bas de jambe, et rajouté un bouton pour un effet serré plus accentué encore à la cheville (donnant par là-même du volume au haut du pantalon)

DSCF8575

 

Et puis je me suis amusée à peindre des rayures sur une paire de bretelles du commerce.

DSCF8584

 

Sous les bretelles, on reconnaît le pull en maille merveilleuse aperçu ici.

DSCF8587

 

ce petit largeot n'est pas encore totalement au point (je pense par exemple ne pas faire de ceinture rapportée mais travailler la hauteur de taille dans la continuité du reste, travailler sur une fermeture à boutons et sur les bretelles ...) mais il offre déjà une chouette petite allure, tout en étant facile à vivre !

 

Posté par les valseurs à 17:45 - Commentaires [14] - Permalien [#]

28 février 2014

classique ...

pour poursuivre sur la couture pour tout petits, voici les deux petites robes confectionnées pour le premier printemps à venir de mes deux petites nièces, Clémentine et Mila

ce sont en fait les premières cousettes faites pour elles, alors qu'elles n'étaient pas encore nées.

Je me suis retrouvée à Rennes, l'été dernier, avec l'irrésisitible envie de flâner à la Droguerie. 

J'étais un peu perdue, un peu affolée : tous les imprimés fleuris plus ou moins vus et revus s'offraient à moi, je n'avais que l'embarras du choix

et c'est finalement

du classique,

du grand classique,

 

que j'ai cousu,

tant dans le choix des modèles

que dans le choix des étoffes

 

DSCF8600

DSCF8606

Oslo et Galway, de C'est dimanche

DSCF8601

 

un Liberty

DSCF8602DSCF8607DSCF8609

et un coton façon Liberty de la Droguerie, avec des revers de manches en voile de lin bleu

DSCF8605

 

du classique donc, que j'ai hâte de voir porté par ces deux petites bouilles de soeurs

du classique, qui a marqué le début de mes coutures pour Elles,

du classique,

un peu trop classique peut-être ...?

 

 

Posté par les valseurs à 07:00 - Commentaires [23] - Permalien [#]

25 février 2014

pour Marcel ...

Marcel...

le petit bonhomme de mon amie Axelle,

 Avec deux LL

Marcel

lui, n'a qu'un seul L

mais deux soleils bleus

qui éclairent sa bouille

et découvrent, assoiffés,

le monde.

 

DSCF8591

 

Moi, j'imaginais Marcel

avec un p'tit pantalon

des 3 saisons

un p'tit pantalon

de printemps, d'été, d'automne

 

DSCF8593

 

un p'tit pantalon bien large

version longue de la Culotte courte du livre

 adaptée en 12-18 mois

 

DSCF8594

 

sans les bretelles

mais avec la ceinture (toute discrètement brodée d'épis blancs)

 jouant à se nouer pour bien marquer le petit bedon

DSCF8595

 

maintenue au dos par un petit bouton

DSCF8596

DSCF8598

 

on retrouve les teintes

là encore

qui  inlassablement crapahutent

 sur mes cahiers, dans mes paniers

du bleu qui électrise en riant

et du vert...

 mais du vert tendre cette fois

(oui, plus tendre que celui du bonhomme de pomme de la semaine dernière, mais ... de la pomme, pour sûr on en reverra bientôt !)

du vert tendre donc

qui tendrait même

vers le soleil,

hier si printanier ...

(toile de coton souple à carreaux Toto , passants en biais de coton bio Biotissus, coton vichy vert/moutarde Mod'tissus Tours, et bouton de mes bocaux )

 

 

Posté par les valseurs à 20:47 - Commentaires [19] - Permalien [#]

18 février 2014

En pomme verte ... (vestiaire d'hiver du Pralin II)

 ET bleu électrique ...

DSCF8563DSCF8536

pour le Pantalon W du livre 72 des JCA en velours milleraies (très souple, j'adore !) vert pomme (j'adore!) 

DSCF8558

DSCF8548

DSCF8560

 

le pull en "maille merveilleuse" bleu électrique (merci Nelly ... dès que j'ai vu ta belle Plantain, et ce petit lainage qui correspondait exactement à la matière et à la teinte que je cherchais, j'ai couru chez Mamzelle Fourmi !). Il est basé sur le maillot raglan du livre 329 des JCA. Parfait pour les fraîcheurs douces et ensoleillées de ce nouvel hiver un peu drôle, un peu bizarre ...

DSCF8546DSCF8552

 

 et le gilet V du livre 72, en drap de chanvre teint. J'ai doublé la série de boutonnières (8 au lieu des 4 du modèle) avec des petits bouchons vichy.

DSCF8565DSCF8543

DSCF8553

et ces petits bouts de fringue composent, ce n'est pas rien, le premier petit ensemble cousu avec ma nouvelle machine à coudre ...

Eh oui !

je m'étais promis qu'après la sortie du livre, je m'en offrirais une. C'est chose faite depuis quelques petites semaines et ... je découvre le confort, l'aisance, la facilité, la légèreté !

Alors c'était vrai ce qu'on racontait ?

Oui oui c'était vrai, c'est quelque chose tout de même qu'une machine plus récente et plus évoluée que ton unique petite singer premier prix, Céline, achetée il y a 6 ans ... alors que tu ne savais rien de tout ce qui s'ouvrirait à toi ...!

Posté par les valseurs à 10:50 - Commentaires [17] - Permalien [#]



Fin »