les valseurs

13 avril 2015

(Petit) Athos ...

- 7 ans tu as mon fils ! ... tu sais qu'on dit que 7 ans c'est "l'âge de raison" ?

- non ...

- tu sais ce que ça veut dire "avoir l'âge de raison" ?

- ça veut dire qu'à partir de maintenant j'aurai toujours raison !!?"

(la mère éclate de rire parce que ... tout est dit !)

*******

pour ses 7 ans

 un costume de mousquetaire

composé

- d'une chemise en drap ancien, variation de la Liquette à boutons de mon livre (liquette à laquelle j'ai ôté l'ouverture boutonnée au dos, ajouté une fente devant, un grand col avec dentelle et ruban)

- d'une culotte en étoffe épaisse et tissée à la teinte brun doré (un modèle de pantacourt japonais -livre 244- simplement élastiqué au bas). 

- d'une veste sans manches (dessinée à partir d'un patron de veste -livre 244 -, que j'ai cintrée à la taille), et dont j'ai habillé les bords de devant d'une série de boutons pression kam.

- d'une longue casaque dans le même tissu mélangé que la robe de Mila vu ici, dont j'aime la teinte passée, (casaque maison tracée, réajustée, recoupée à l'aveugle pour obtenir un joli tombé. On peut la boutonner devant mais on peut aussi, à l'aide d'un ruban liant les deux pans de devant, faire passer la cape sous un bras, de manière à rendre plus libre le mouvement de l'escrimeur en action.) Des séries de boutons et boutonnières esquissés au feutre courent le long de chaque pan de la cape. Si vous regardez bien, la cape a dû être rapiécée au dos, après un duel, par on ne sait quelle couturière de Paris ...

DSCF0395DSCF0394

DSCF0397DSCF0399DSCF0402

 

et sur le petit homme,

nommé Athos une fois l'habit passé :

DSCF0426DSCF0435DSCF0436DSCF0438DSCF0440DSCF0428DSCF0441DSCF0446DSCF0449DSCF0495DSCF0454DSCF0457DSCF0478DSCF0464DSCF0476

Un décor de rêve et un soleil merveilleux ce dimanche

pour fêter les 7 ans 

de mon petit poème ...

(qui a confectionné avec bonheur les succulentes sucettes bio maison que l'on aperçoit ...)

 

 

 

Posté par les valseurs à 21:13 - Commentaires [16] - Permalien [#]


27 mars 2015

Gâtée en délicatesse ...

Une attente délicieuse

puis un matin

l'apparition sous mes yeux

d'un magnifique Liberty (rarissime chez moi, alors imaginez !)

une étoffe douce et lumineuse

florale comme je les aime

aux teintes toutes de tendresse

DSCF0325

 

pour une petite trousse adorable

DSCF0329

pour deux petites trousses merveilleusesDSCF0330

DSCF0331

que dis-je, pour trois "petites" trousses fabuleuses ?!!DSCF0333

DSCF0334

 depuis longtemps je regardais avec envie

les jolis petits contenants si féminins si délicats

de Stéphanie

(vous savez bien ... cette fameuse Madame Rconnection

dont j'avais reçu ici et d'autres merveilles déjà !)

et c'est en réponse à une petite tenue pour sa Mila,

que j'ai été ainsi gâtée pourrie 

par cette généreuse au travail si soigné, si beau, si ... mmmh....

me voilà comme une gosse et j'adore ça !

Merci Stéphanie, merci, merci !!

DSCF0336

 

et pour reluquer ses mille autres merveilles c'est ici et  et partout dans son chez elle !

 

Posté par les valseurs à 20:33 - Commentaires [8] - Permalien [#]

25 mars 2015

La p'tit'Jeanne, c'est cadeau !

La p'tit'Jeanne,

c'est le nom que j'ai donné

à une petite écharpe de printemps

DSCF0352

toute de chanvre tricotée

d'une jolie teinte fanée

dont Kaneh Bosem a le secret

DSCF0356

La p'tit'Jeanne

c'est un petit accessoire de saison

chanvre ajouré

fleurs de coton

tout en simplicité

- ça monte vite vite et le point se retient comme rien -

DSCF0345DSCF0357DSCF0346

 

dont je vous offre ici 

le petit tutoriel

tuto_La_p_tit_jeanne___charpe_dentelle_by_Les_Valseurs

 

 

Posté par les valseurs à 10:32 - Commentaires [7] - Permalien [#]

25 février 2015

L'Inspirante

Pour Elle qui porte avec tant de grâce évidente les teintes vives et florales que sa maman met en scène

j'avais envie d'habiller de tons fanés sa dégaine de bohême

loin d'Elle j'ai imaginé, croqué, tergiversé

3 saisons plus tard, enfin, je fermais

le coeur battant

un petit paquet

pour Elle ...

et quelques jours après, alors qu'en moi, et pour des raisons qu'ici je n'expliquerai pas, l'obcurité m'envahissait,

je recevais des images de lumière ...

Les voici, ces images, offertes par ma très chère Stéphanie qu'ici et très fort je remercie

Voici la petite fille qui "autrefois", du haut de ses 2 ans osa porter la première une petite tenue que je confectionnai,  

Voici la même petite fille qui, 5 ans après, récidive, pour mon plus grand bonheur

Voici Mila l'Inspirante ...

P1170104P1170098

P1170101

P1170110

P1170115

P1170120

P1170126

P1170128

P1170133

P1170134

Cette petite tenue est composée de:

- un paletot Saltimbanque en laine à petits chevrons vert et écru, entièrement doublé - modèle maison / une variation du Gilet à l'envers de mon livre - manches chauve-souris, pans arrondis, pli au dos, fermeture par un bouton vintage

- une robe Saltimbanque en coton mélangé vert de gris et dentelle ocre jaune - modèle maison / une variation de la Culotte à bretelles de mon livre - découpe arrondie au dos, vague au devant, jupon intégré jouant sur les variations de longueur avec la robe, bretelles

- un panty en toile de coton brut rayé - modèle japonais - 

 

Je mesure cette chance d'ainsi pouvoir me laisser rêver, mais surtout de pouvoir donner corps à ces songes de chiffons, lorsque des petites filles telle que Mila, lorsque des femmes comme sa maman, me font confiance, et qu'avec tant de simplicité elles m'offrent des retours aussi somptueux ... merci, merci, infiniment merci à toutes les deux !

* photographies by Rconnection

Posté par les valseurs à 20:40 - Commentaires [16] - Permalien [#]

08 janvier 2015

je suis Charlie

et ce texte sur Mediapart qui sait trouver les mots :

http://blogs.mediapart.fr/blog/remi-vibrac/070115/oui-je-suis-charlie

Posté par les valseurs à 10:47 - Commentaires [4] - Permalien [#]



03 janvier 2015

 janvier comme un symbole

même si c'est la continuité

janvier toujours

comme une promesse

renouvelée

choisir

de se laisser porter, ennivrer, embarquer, ensorceler

par ce qui autour, si proche m'entoure,

comme hier

tombée de nuit

brouillard comme soufflé

sur les bords de Loire

désert au vaporeux souffle

rien que pour moi 

Lewis Carroll Arthur Junior Hughes

450px-Lewis_Carroll_(British_-_(Young_Girl_Holding_a_Basket)_-_Google_Art_Project

lewis carroll Amy Hughes

aujourd'hui, 

Lewis Carroll

ses photographies 

d'enfants évidemment

l'inspiration

comme une élévation.

Demain ?

Demain est un autre jour

dont j'ignore s'il sera frais ou brûlant

et peu importe

qu'il soit en fleurs ou récalcitrant

puisqu'il faut bien se décider

enfin

à laisser venir et vivre

le lourd le léger

le souffreteux le merveilleux

oui au fond c'est peut être cela

la clé

laisser vivre en soi

ce qui par nous et malgré nous

arrive et creuse en nos corps

des sillons d'avenir, 

des blessures qu'on croirait certaines heures mortelles

des infinis possibles.

****

A tous et toutes

je souhaite une entrée en grande douceur

dans cette promesse que l'on peut décider de voir

lorsque janvier s'étale en gros caractères

sur nos almanachs

tout juste accrochés

 vous savez bien,

au petit clou,

vous savez bien,

sur le mur ...

 

 

 

 

Posté par les valseurs à 15:03 - Commentaires [10] - Permalien [#]

05 décembre 2014

Juste dire ...

Juste partager

avec vous qui m'avez soutenue

cette nouvelle reçue aujourd'hui même :

le coeur bat, les jambes tremblent un peu

Mon livre

Modèles de couture pour garçons de 2 à 14 ans

sorti il y a 1 an 

n'ayant pas reçu le succès escompté

cesse aujourd'hui,

sur décision de mon éditeur Créapassions,

d'être commercialisé.

J'avais un doute quant à la force de mes épaules

avant de signer mon contrat

et puis j'ai signé

Deux ans de ma vie ont été consacrés à ce livre

je ne regrette rien

et pourtant cela fait mal

mais je sais que :

je n'ai pas su faire ma pub

ni rencontrer suffisamment les gens

je crois que je suis

d'un autre temps

internet et sa vitesse

réseaux sociaux à toute heure

je ne sais pas

je ne peux pas

je ne veux pas.

Bien sûr je ne regrette rien.

je savais que ce livre ne pourrait pas plaire à tout le monde.

Je savais qu'il avait ses fragilités.

J'ai osé le faire.

Et j'ai beaucoup appris.

Alors

Non je ne regrette rien.

Ce livre est le mien.

je l'aime comme il est, avec ses défauts, sa naïveté, la force qu'il m'a prise et celle qu'il m'a donnée.

merci à ceux qui m'ont soutenue

merci à celles qui l'ont acheté et le garderont dans leurs bibliothèques

merci merci merci infiniment ...

le ventre est noué

les mains tremblent un peu

ça va passer, ça va passer ...

 

 

 

Posté par les valseurs à 16:05 - Commentaires [78] - Permalien [#]

23 novembre 2014

Bonhomme de pomme

Ce dimanche

un peu (trop?) de douceur

pour supporter longtemps

rien que ce petit pull

bien doux et bien chaud il est vrai...

DSCF0140DSCF0121

... mais quoi de plus normal d'avoir osé imaginer

à l'arrivée de décembre

lover son bonhomme

dans un écrin de tendre poésie:

mérinos, angora, mohair, soie ...

DSCF0139

et le plaisir infini de revenir

toujours

à la Dolce di Luce (coloris Pépite)

associé ici à la Kid Silk de Drops (coloris vert mousse : la couleur de ses yeux ...)

DSCF0152

DSCF0159

Un Villegia donc (by Lulu la Guitare pour Luce)

pour sa simplicité

pour sa dégaine 

(et la version femme serait mienne aussi , si seulement j'en avais le courage ...!)

 

Posté par les valseurs à 20:09 - Commentaires [13] - Permalien [#]

16 novembre 2014

Une + une fleurS de novembre

Fêter en douceur les 1 an

de deux petites fleurs fondantes

(dont je suis la tantine...)

Préparer avec un plaisir infini

des petites choses pour petites filles

- et ô joie ! la joie est double puisqu'il s'agit de confectionner deux fois de ces petites choses -

S'amuser alors à chercher les bons coordonnées

marquer les différences, jouer avec les nuances

puisqu'elles sont soeurs

puisqu'elles sont nées le même jour

à quelques minutes d'intervalle

puisqu'elles sont liées par un quelque chose d'unique

parce qu'en leurs petites bouilles

parce qu'en leurs regards

parce qu'en leurs mouvements

se dessinent

les ressemblances

et

les différences ...

14916210-vector-fleur-de-pivoine-dans-un-style-vintage-engraving

Comme je raffole des capes depuis toujours

et que le Pralin n'en porte plus

(ah les souvenirs !)

je n'ai pas hésité sur le choix du modèle:

Clémentine et Mila

auraient chacune leur

Little Cape,

ce petit bout de merveille conçu par Vanessa Pouzet

*****

Pour Mila, un lainage sage à petits chevrons vert doublé d'un pétillant coton Stitch Circle Red de chez Mickaël Miller (ma petite mercerie), et un amour de petit bouton de rose.

DSCF0090DSCF0091DSCF0084DSCF0082DSCF0088

 

dessin-rose-Val-rie-Albertosi

Pour Clémentine, une douceur de velours bleu canard et un romantique et joyeux coton bleu turquoise aux Pivoines, de chez Petit Pan (ma petite mercerie).

DSCF0102DSCF0103DSCF0079 (2)DSCF0080 (2)18766034-ink-painting-of-peony

Doux anniversaireS petiteS fleurS !

Posté par les valseurs à 15:55 - Commentaires [20] - Permalien [#]

29 octobre 2014

La belle personne

Un jeune garçon solaire

un grand frère attentif et chahuteur

un fils

DSCF0035 (2)

que dis-je un fils !

MON fils(dit-elle sans aucune fièreté aucune)

DSCF0043

un dévoreur

de musiques, de bandes dessinées, de livres, de cinés

DSCF0046

un faiseur de vaisselle-sans-grogner (ou quasi)

un calme

un malin

un qui me fait grandir

et avancer

et comprendre

le monde

DSCF0055

hier il a eu 15 ans

DSCF0044DSCF0053

et parce qu'il a flashé en septembre

sur la chemise d'homme de son petit frère

j'ai couru ni une ni deux trouver un tissu aux couleurs proches (ma petite mercerie)

et acheter le patron Distinguée teen de chez Her little world

DSCF0041

DSCF0038

pour tenter de lui coudre une fringue vraiment-réellement-mettable-ici-maintenant-

(à l'âge de 15 ans et au lycée et entouré des copains et des copines je veux dire ...)

DSCF0066

 première fois que je couds un patron her little world et ce fut un vrai plaisir tant les explications sont limpides et tant les pièces tombent à la perfection

je l'ai cousue en 16 ans: une vraie chemise d'homme donc avec poignet et col, coutures anglaises pour des finitions impeccables sachant qu'ici on aime à porter les manches retroussées

mais ... une fois montée, cousue à l'anglaise, je me suis rendue compte qu'elle était large, très large, alors j'ai tout démonté, redécoupé, enlevant 3 cm de chaque côté des devants et du dos, ainsi qu'aux manches, retaillant les poignets forcément, afin qu'elle corresponde davantage aux formes relativement ajustées des chemises du commerce qu'il aime à porter et n'ayant pas droit à l'erreur puisque j'avais juste juste ce qu'il fallait de tissu et que je ne voulais pas faire d'essayage, surprise oblige.

Mon coeur a battu lorsqu'il a ouvert le paquet, et qu'il a enfilé la chemise ...

et ô gloire,

non seulement elle lui allait comme un gant

mais elle lui... plaisait !

 

DSCF0034 (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par les valseurs à 18:25 - Commentaires [37] - Permalien [#]